27/09/2008

Article de la Meuse

Villers-le-Bouillet: le moelleux s’exporte bien

huy waremme, dimanche 24 août 2008,

Rédaction en ligne

Le nom de Dessert Factory vous est sans doute inconnu et pourtant la plupart d’entre vous ont déjà craqué sur l’un ou l’autre produit concocté dans cette entreprise située au cœur du zoning de Villers-Le-Bouillet!

 

 

Star des desserts, le moelleux au Chocolat est le produit phare de ce spécialiste des desserts au chocolat qui a pour vocation de fournir en marque les grandes surfaces de Belgique et d’Europe. L’histoire de Dessert Factory a démarré le 27 mars 2007 suite aux rachats de la clientèle de Dessert Concept et de produits chocolatés fabriqués par Milcamps à Bruxelles. “ Après les trois premiers mois ayant servi à stopper la fabrication des produits les moins rentables, nous avons décidé de nous concentrer sur les produits dressés chocolatés haut de gamme ”, explique Michel Dryon, responsable. Depuis lors, l’entreprise villersoise s’est développée dans ce créneau et a plus que doublé son chiffre d’affaires en privilégiant la qualité de ses produits et en utilisant essentiellement des matières premières de qualité.

“ Au mois de juin, nous avons remporté deux marchés importants contre un concurrent italien qui a pourtant la réputation d’être le numéro un. Dès septembre nous fonctionnerons en double pose ”, ajoute M. Dryon. 95 % de la production est dédiée à des marques distributrices qui fixent un cahier des charges bien précis. “ Chaque enseigne a des préoccupations différentes.

les voisins goûtent!

Pour certaines c’est le prix qui va être déterminant, pour d’autres c’est un restaurateur célèbre qui va élaborer la recette avec nous... Nous faisons ensuite des propositions qui sont testées sur un panel de consommateurs ”, explique Christophe Plennevaux, responsable de la production. Mais avant d’en arriver là, Dessert Factory fait lui-même sa propre enquête... Dans le zoning! “ Nous distribuons quelques prototypes chez nos voisins et nous leur demandons de faire quelques commentaires, cela nous permet d’avoir une première idée! ”. Aujourd’hui présent dans presque toute l’Europe, Dessert Factory envisage de nouveaux marchés comme les Etats-Unis ou le Japon. Et si pendant l’année 12 ouvriers suffisent à faire tourner l’entreprise, dès le mois de septembre ce sont 5 personnes supplémentaires qui viendront compléter l’équipe pour assurer l’augmentation de production qu’engendrent les fêtes de fin d’année... Après les gaufres de Liège, les moelleux de Villers pourraient bien figurer prochainement sur la liste de notre patrimoine!

08:28 Écrit par christophe Plennevaux dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.